Notre Charte

Objet de la charte

Cette charte existe afin de servir plusieurs objectifs :

  • Assurer une ligne de conduite déontologique dans le traitement de l’information au sein de l’équipe journalistique.
  • Témoigner de notre engagement d’honnêteté intellectuelle et faire preuve d’une totale transparence envers nos lecteurs.
  • Instaurer un climat de confiance et favoriser le dialogue avec notre lectorat.

Éditorial

Le fonctionnement éditorial du projet est inhérent à l’information scientifique, qui se doit de mettre en lumière tous les faits éprouvés par l’esprit de sa méthode. En ce sens, le projet souhaite ne pas avoir de ligne éditoriale a priori des faits afin de ne s’autoriser aucun traitement préférentiel des sujets et des informations qui leur incombent. Cependant, à l’inverse du journalisme classique, le journalisme scientifique exige de respecter l’état de l’art des sciences, dans les sujets traités, la représentativité des invités et les temps de parole accordés.

Déclaration des devoirs

Cette déclaration des droits et des devoirs s’inspire grandement de la charte de déontologie de Munich de 1971. Néanmoins, compte tenu de la nature scientifique des informations traitées, nous lui avons apportés quelques nuances. Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des faits scientifiques sont :

  1. Respecter la réalité, dans toute sa complexité, sa nuance et son contexte. Cela, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de posséder les meilleures informations objectives possibles afin de lui permettre d’avoir un jugement plus éclairé sur chaque sujet ;
  2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique argumentés ;
  3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ;
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents ;
  5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes ;
  6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte à l’aide d’erratums ;
  7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement ;
  8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ;
  9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs ;
  10. Refuser toute pression (hormis la bière) et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.

Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus ; reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte, en matière d’honneur professionnel, que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre.

Déclaration des droits

  1. Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d’informations et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception en vertu de motifs clairement exprimés.
  2. Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de son entreprise, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale.
  3. Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou sa conscience.
  4. L’équipe rédactionnelle doit être obligatoirement informée de toute décision importante de nature à affecter la vie de l’entreprise. Elle doit être au moins consultée, avant décision définitive, sur toute mesure intéressant la composition de la rédaction : embauche, licenciement, mutation et promotion de journaliste.
  5. En considération de sa fonction et de ses responsabilités, le journaliste a droit non seulement au bénéfice des conventions collectives, mais aussi à un contrat personnel assurant sa sécurité matérielle et morale ainsi qu’une rémunération correspondant au rôle social qui est le sien et suffisante pour garantir son indépendance économique.

Gestion de vos données personnelles

Afin de fournir leur service, PRISM enregistre certaines informations personnelles concernant leurs lecteurs. Vos données sont traitées par PRISM pour la gestion de vos demandes. Elles sont à destination exclusive de PRISM. Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vos droits d’accès, de rectification ou d’opposition, pour motifs légitimes, peuvent être exercés par courrier à l’adresse postale de PRISM, accompagné d’une copie de votre pièce d’identité, ou par email en écrivant à l’adresse mail de PRISM en précisant “Gestion de mes données personnelles” dans le sujet.

Quelles données personnelles sont enregistrées ?

Vous pouvez accéder à vos données personnelles et les modifier dans votre espace « Mon compte » en étant connecté sur le site.

Informations de compte pour la connexion

Un email valide et un mot de passe sont nécessaires pour assurer la connexion d’un utilisateur sur le site. Le mot de passe est stocké en crypté, les équipes de PRISM ne peuvent pas le connaître.

Information statistiques pour améliorer notre service

Nous enregistrons certaines informations statistiques pour améliorer notre service (provenances des visites, articles lus…)

Emplacement des données personnelles

Les données personnelles que nous recueillons sont enregistrées dans une base de donnée hébergée en France par notre prestataire d’hébergement. Elles sont également en partie enregistrées chez notre prestataire d’envoi d’emails par lequel nous envoyons les newsletters d’information.

Outils externes utilisés par PRISM

Nous utilisons certains outils externes pour la bonne gestion de notre service. Nous n’envoyons aucune donnée personnelle à ces services.

  • Google Tag Manager nous permet d’enrichir le site de fonctionnalités et messages non prévus par le système de publication.
  • Google Analytics nous permet d’avoir des données statistiques sur les usages du site (origine des visites, contenus consultés, parcours de navigation…)
  • Facebook Publicité nous permet de mesurer l’impact de nos campagne de publicité sur la plateforme Facebook.

Notre indépendance

PRISM revendique une indépendance totale. Chaque potentiel investisseur futur signe une décharge qui l’engage à ne pas tronquer cette volonté d’indépendance. PRISM se refuse les spots publicitaires abusifs. Nous préférons que vous nous aidiez via les plateformes Tipee et Utip en choisissant de vous exposer (en coupant le son et en allant vous faire un café par exemple… :D) à ladite publicité. PRISM ne possède aucun lien d’intérêts privées. Nous souhaitons rendre compte le mieux possible de la cohérence entre les théories scientifiques, les données récoltées par les expériences et ce que nous pensons être le monde réel.